La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h00 02 97 47 02 01
logo Biocoop
Bio Golfe Theix-Noyalo
Bio Golfe Saint-Avé
Bio Golfe Luscanen
Bio Golfe Vannes
Restaurant Kinoa
Restaurant Ty Kinoa
Mes courses en ligne

BIO GOLFE ET LE VRAC : ENGAGÉ DEPUIS DES ANNÉES …

BIO GOLFE ET LE VRAC : ENGAGÉ DEPUIS DES ANNÉES …

À partir du 17/11/2021

Depuis plus de 30 ans, Bio Golfe propose une autre façon de consommer, notamment en proposant une offre vrac et zéro déchet.

L’aventure Bio Golfe commence en 1989, lorsqu’un groupe de consommateurs du pays de Vannes décide de former un groupement d’achat. Il n’y a pas de magasin biologique à Vannes à cette époque !

L’objectif : s’approvisionner en produits biologiques à des prix abordables, en achetant en gros et directement. Le 23 mars 1989, un premier lieu est trouvé. Il est alors uniquement réservé aux adhérents. Et bien vite, la coopérative est créée.

Depuis plus de 30 ans, Bio Golfe propose une autre façon de consommer, notamment en proposant une offre vrac et zéro déchet.

 

L’aventure Bio Golfe commence en 1989, lorsqu’un groupe de consommateurs du pays de Vannes décide de former un groupement d’achat. Il n’y a pas de magasin biologique à Vannes à cette époque !

L’objectif : s’approvisionner en produits biologiques à des prix abordables, en achetant en gros et directement. Le 23 mars 1989, un premier lieu est trouvé. Il est alors uniquement réservé aux adhérents. Et bien vite, la coopérative est créée.


 LE DEBUT DU VRAC

Avant la création de la coopérative en 1989, BIO GOLFE était une association avec pour vocation des achats groupés. Naturellement acheter en volume puis séparer en lots était une évidence, c’est pourquoi lorsque le premier magasin sous format coopérative a vu le jour, l’achat en vrac a tout de suite été proposé. De façon artisanale, de simples bacs en plastique et une pelle permettaient de se servir à façon et était plébiscité par les premiers adhérents.

L’approvisionnement se faisait à l’époque directement auprès de fournisseurs, l’offre n’était pas encore présente en local, les choses se sont mises en place doucement…

Les produits proposés à l’époque : farine, sucre, céréales, légumineuses …Des produits simples à cuisiner…qui ont tout de suite remporter leur public.

Et le vrac aujourd’hui ? LES 5 MAGASINS BIO GOLFE EN PROPOSENT

 

Le VRAC, c’est une partie de l’ADN de Bio Golfe.

Depuis l’origine et le groupement d’achat, le vrac est présent. Et peu à peu, il prend de plus en plus d’importance…

  • 1989 : des produits en vrac dans de simples boites.
  • 1999 : des dévidoirs dans des meubles spéciaux faits par des menuisiers locaux.
  • 2008 : le vrac détergent arrive en magasin.
  • 2016 : l’eau en vrac est disponible. Une belle alternative au tout jetable…
  • 2017 : la gamme s’enrichit de vins, d’huiles et de vinaigre.
  • 2018 : whisky, rhum, spiruline… le vrac envahit tous les rayons !
  • 2019 : le vrac des produits cosmétiques et d’hygiène
  • 2020 : la bière en vrac avec la Dilettante de te nombreuses propositions à la crèmerie (fromage blanc, mozzarella, olives, miel…)
  • 2021 : la pâte à tartiner

Et aujourd’hui, plus de 300 références !

Plus largement, c’est l’approche zéro déchet qui nous poussent chaque jour à vous proposer plus de vrac, mais aussi à apporter des solutions pratiques pour réduire l’empreinte écologique, celle des magasins, et la vôtre aussi.

 

Quelle offre est proposé en Vrac aujourd’hui ?

Le vrac ce n’est pas uniquement le rayon vrac, consommer vrac c’est opter pour la juste quantité, la possibilité d’apporter ses contenants et d’éviter le gaspillage alimentaire et la production de déchets.

Boucherie, crèmerie et fruits et légumes sont donc au cœur de l’offre VRAC.

 

Le vrac en chiffres dans la coop

  • 4ème rayon après les fruits et légumes et l’épicerie sucré et salé
  • Le vrac représente 9.6% des achats en magasins et ce chiffre continu d’évoluer malgré la crise sanitaire (ce n’est pas la tendance globale).
  • Depuis le début de l’année 1/3 adhérent optent pour le vrac, et c’est une bonne nouvelle !

 

Et demain ?

RELOCALISATION

Nous continuons de rechercher des producteurs français tout d’abord puis en local pour proposer demain le plus de produits en VRAC possible à moins de 150 km des magasins ou d’origine française, ce qui impacte souvent le prix, mais nous sommes convaincus que l’économie local, la pérennisation des filières de proximité, l’impact environnemental en sortiront gagnant et permettront d’assurer un modèle de consommation, de distribution qui fait sens et redevient logique… POUR DEMAIN

Pour exemple :

RELOCALISATION FRANCAISE

– De la farine spécialisé (riz, millet, quinoa, maïs, lentilles vertes, Sorgho, pois chiches)

– Des graines de courge (sachet et vrac) France au lieu de Autriche

– Des graines de tournesol (sachet et vrac) France au lieu de Bulgarie

– Des mélanges de graines (sachet)

 

RELOCALISATION LOCALE

Ferme de TREVERO – SERENT : Lentilles, sarrasin, Kinoa et œufs en vrac

Les barres de céréales :  petit artisan nantais, Peps Eat, qui les fabriquent eux-mêmes à base de produits crus et vegan.

SENSIBILISATION

Pour poursuivre nos actions de démocratisation et de sensibilisation initiées à de nombreuses reprises comme BEA JOHNSON ( 600 personnes en 2015) ou encore plus récemment La famille PICHON (500 personnes – 2020), nous continuons d’accompagner nos adhérents sur la réduction de déchets et des emballages et à  sensibiliser à ce mode de consommation vertueux…

Sur les achats au vrac au quotidien et dans les deux plus grands magasins, plus de 400 sacs, papiers sont utiliser chaque jour, nous souhaiterions voir ce nombre diminuer et baisser encore la production de déchets…

Des pictogrammes sont désormais présents en magasin pour indiquer qu’ils « existent aussi en vrac »

Retour