La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
02 97 47 02 01
logo Biocoop
Bio Golfe Theix-Noyalo
Bio Golfe Saint-Avé
Bio Golfe Luscanen
Bio Golfe Vannes
Restaurant Kinoa
Restaurant Ty Kinoa
Mes courses en ligne

Zoom sur les crèmes solaires

Zoom sur les crèmes solaires

À partir du 27/07/2022

Polluants à produire, non biodégradables, ces filtres UV dits organiques persistent dans l’eau. Là, ils entravent la photosynthèse vitale aux organismes aquatiques en bloquant les rayonnements solaires, favorisent des virus fatals aux microalgues indispensables à de nombreuses espèces. Particulièrement aux coraux : sans elles, ils blanchissent et meurent.

Zoom sur les crèmes solaires

Polluants à produire, non biodégradables, ces filtres UV dits organiques persistent dans l’eau. Là, ils entravent la photosynthèse vitale aux organismes aquatiques en bloquant les rayonnements solaires, favorisent des virus fatals aux microalgues indispensables à de nombreuses espèces. 

Particulièrement aux coraux : sans elles, ils blanchissent et meurent. Une catastrophe équivalente à la destruction de l’Amazonie, menaçant des centaines d’espèces marines : les récifs coralliens abritent à eux seuls 35% de la vie marine ! Sans parler des risques de submersion des littoraux. Et ces filtres chimiques ne se contentent pas d’être toxiques et perturbateurs endocriniens suspectés pour les humains : algues, moules, oursins, poissons, zooplanctons subissent des modifications d’ADN, de métabolisme, comportement, croissance, reproduction… On retrouve même des filtres solaires dans le foie des dauphins, les œufs d’oiseaux marins.

KERBI, La nouveauté écologique et locale 

La 1ère marque de crème solaire Bretonne

Alertés par les chiffres du cancer de la peau et de l’impact des crèmes solaires sur les océans, Allan et Lucille ont eu la volonté commune de créer une marque engagée pour la santé et les océans. 

Rien ne les prédestinait à se lancer dans la crème solaire, et pourtant…Les coraux et la biodiversité marine sont aujourd’hui menacés par les 25 000 tonnes de crème solaire qui se déversent chaque année dans les océans. Pour continuer à protéger notre peau sans polluer la planète, Kerbi propose des produits solaires à filtres minéraux. Un indispensable pour l’été !

En 2020, alors que la France est confinée, Lucille et Allan commencent à travailler sur un projet qui tient à cœur de ces deux habitants de Vannes : élaborer une crème solaire qui ne pollue pas l’océan mais protège parfaitement la peau. Le cancer de la peau touche en effet 80 000 personnes chaque année en France et la Bretagne - leur région - est la plus touchée. C’est l’une des raisons pour lesquelles le jeune duo s’est intéressé aux protections solaires, alors que Lucille et Allan étaient encore en école de commerce.

Alertés par les études qui prouvent que les filtres chimiques de nos crèmes solaires perturbent la biodiversité marine et blanchissent les coraux, ils décident de se tourner vers les filtres minéraux, beaucoup moins impactant pour l’environnement. Après plusieurs mois de recherches, Lucille et Allan lancent Kerbi, une nouvelle génération de soins solaires pour toute la famille.

A RETROUVER EN MAGASIN


Retour